Accueil Plan Géographie Histoire Jeux
Infos pratiques
Milieux Faune Flore Champignons
Insolite... Nouveautés Actualités Liens Documents Facebook

Le Platier d'Oye
Dernière
modification le 05/03/2018
à 00:47



visites


Cochlicella acuta. Cochlicella acuta.

Les mollusques sont un genre qui est relativement peu exploré et les noms communs sont peu répandus. Le cornet étroit répond au nom scientifique de Cochlicella acuta. C’est sous cette dernière appellation qu’il est plus connu dans la littérature.

C’est un petit escargot de 1 à 2 cm, dont la coquille est effilée en cornet étroit. Cette forme lui a donné son nom commun. La coquille est claire et parsemée de petites flammèches ocre ou marron.

Au platier c’est un habitué. Ce petit escargot d’origine méditerranéenne affectionne le climat chaud et sec de l’arrière dune blanche. S’il est familier des milieux dunaires du littoral, il peut s’en éloigner et peut être trouvé plus loin à l’intérieur des terres. Cochlicella acuta. Dans le Nord une station a été trouvée dans le cambraisis. On le rencontre encore sur la côte belge, mais il semble que nous soyons dans la limite nord de son aire de répartition sur le continent pour le moment. Il est commun sur les côtes ouest des îles britanniques. Enfin, pour être complet, il a été introduit en Australie où il semble poser des problèmes comme espèce envahissante…

Le meilleur moment pour l’observer est le matin afin de profiter de l’humidité de la rosée ou encore dans la journée pendant et après une bonne averse. Sinon, pendant les chaudes journées estivales il est visible en regroupements nombreux avec Theba pisana (la caragouille rosée) sur les hauteurs de végétation (oyats, séneçon jacobé, …) ou sur le moindre poteau disponible. C’est là qu’il se protège de la chaleur brûlante du sol qui lui serait fatale. Pendant ces heures chaudes, ne comptez pas observer la bête ! Elle est confinée dans l’humidité interne de la coquille et ne sort pas l’ombre d’une corne. Cochlicella acuta.

Au début du siècle dernier, Cochlicella acuta attira l’attention d’Alfred Giard (1846-1908). Ce dernier, scientifique et homme politique du Nord est à l’origine de la création de la station marine de Wimereux. Aujourd’hui, cet équipement reconnu pour la qualité de ses travaux, est devenu le Laboratoire d’Océanologie et de Géoscience (LOG) sous la triple tutelle du CNRS, de l’université de Lille et l’université de la Côte d’Opale. En 1903, Alfred Giard introduit dans l’enclos du laboratoire de Wimereux des individus qu’il s’est procuré au château de Saumur, sur la Loire. Ses motivations tiennent au fait que Cochlicella acuta ne semble pas s’intéresser aux plantes cultivées et qu’il pourrait améliorer la qualité de la viande des moutons qui viennent brouter sur la littoral…

Il est cependant difficile d’affirmer que la présence nombreuse de ce petit escargot aujourd’hui soit due à l’expérience d’Alfred Giard. En effet, il semble que l’espèce était déjà connue dans les îles britanniques.

Sources :
- Malaco n°2, 2006, Bulletin de la Malacologie Continentale Française, Cucherat Xavier et Demuynck Sylvain. Catalogue annoté des gastéropodes terrestres (Molusca, Gastropoda) de la région Nord Pas-de-Calais.
- Bulletin de la Société Zoologique de France, 1961, Jean Boulangé, Recherches biologiques sur un gastéropode méditerranéen, Cochlicella ventricola Draparnaud en Flandre maritime.
- Coup d’œil sur la malacofaune continentale (escargots terrestres et aquatiques, limaces et moules d’eau douce) du Boulonnais 100 ans après A. Giard. Xavier Cucherat et Sylvain Demuynck. In Observation des écosystèmes marin et terrestre de la côte d’Opale : du naturalisem à l’écologie ? François G. Schmitt, UOF Paris 2011.

Nom Commun : Cornet étroit.
Nom scientifique : Cochlicella acuta.
Ordre : Stylommatophora A. Schmidt, 1855.
Famille : Geomitridae C.R. Boettger, 1909.
Taille : 1 à 2 cm.
Habitat : Dunes, bords de route, prairies, terrains chauds et secs.