Accueil Plan Réserve Géographie Histoire Jeux Milieux Faune Oiseaux Mammifères Insectes Autres Retour
Imprimer

Le Platier d'Oye
Dernière
modification le 29/08/2010
à 22:09

Tarier Le tarier* pâtre aime bien les positions perchées qui lui servent de poste d'observation. Il est souvent visible sur des poteaux ou en haut d'un buisson. Il apprécie les milieux dégagés, les terrains non cultivés, plutôt secs et ensoleillés.

Solitaire, il se nourrit de petits insectes, d'araignées, de vers ou de mollusques qu'il a repérés depuis son perchoir. La femelle a un plumage plus terne et discret que le mâle. Les deux membres du couple ne s'éloignent jamais l'un de l'autre, une cinquantaine de mètres semble être la distance maximale qu'ils puissent supporter.

tarier Le nid est installé au sol parmi la végétation, souvent protégé par un "toit" de brindilles. Pendant deux semaines, la femelle couve seule, 4 à 6 oeufs bleu pâle, finement tachetés de brun-rouge. Une deuxième couvée a souvent lieu en juin et parfois même une troisième en juillet.


*L'appellation tarier pâtre semble remplacer traquet pâtre qui était utilisée auparavant. Si vous recherchez des informations sur cet oiseau dans les ouvrages naturalistes un peu ancien, vous rencontrerez l'appellation traquet pâtre.
Tarier pâtre Tarier pâtre

Carte d'identité : Tarier pâtre aussi appelé traquet pâtre (ne pas confondre avec le Traquet tarier Saxicola rubetra).
Nom scientifique : Saxicola torquata.
Ordre des passériformes.
Famille : turtidae.
Longueur : 12 cm environ.
Envergure : 18 à 21 cm.
Poids : 14à 17 g.
Longévité : 5 ans.